Le statut de salarié en portage salarial permet de bénéficier de la protection sociale comme tout salarié. Tim Portage, à travers l’établissement des bulletins de paie et des déclarations sociales mensuelles, se charge de prélever les cotisations de retraite de base et complémentaire du régime général. Lorsque vous cotisez à la retraite en portage salarial, vous validez des trimestres de cotisation à la retraite.

Le régime de retraite général est beaucoup plus intéressant que celui d’un indépendant ; en effet, le régime de retraite des indépendants nécessite de compléter la retraite de base par une assurance retraite complémentaire, beaucoup plus onéreuse.
Par ailleurs, le portage salarial est le statut idéal pour profiter du cumul emploi-retraite.

Voici plus en détail, des informations sur les aspects retraite en portage salarial :

Le droit à la retraite des indépendants en portage salarial #

Comme tout salarié, le salarié en portage salarial ne peut valider que 4 trimestres de retraite par an. Toutefois, en portage salarial, le mode de calcul du nombre de trimestres nécessaires pour prendre sa retraite à taux plein est particulièrement avantageux.

Le montant de la pension de retraite de base est calculé, pour un salarié (en portage salarial ou non), sur les 25 meilleures années de sa carrière, dans la limite du plafond de la sécurité sociale.

Le portage salarial est très intéressant pour les personnes qualifiées car il leur permet d’ouvrir des droits à la retraite et de s’assurer une bonne pension de retraite tout en maîtrisant leur rythme de travail. Sans stress, la gestion administrative de votre activité est confiée à la société de portage salarial que vous aurez sélectionné sur base de vos critères.

 

Retraité, futur retraité et salarié en portage salarial #

Le portage salarial est plébiscité par les cadres seniors ou retraités souhaitant acquérir les trimestres nécessaires pour bénéficier de la retraite à taux plein ou pour compléter leur niveau de rémunération. Vous maitrisez votre emploi du temps, vous déléguez les tâches administratives à votre société de portage et sans créer de structure juridique, vous continuer d’exercer votre profession tout en gardant une continuité avec la protection sociale dont vous pouviez bénéficier au préalable. Pour un cadre en fin de carrière au chômage, choisir le portage salarial est par exemple un bon moyen de compléter le nombre de trimestres qui lui manque pour atteindre l’âge légal de la retraite.

Pour un retraité, choisir de continuer à travailler comme un indépendant, en portage salarial permet à la fois de compléter sa pension de retraite et de gérer en douceur la transition entre vie active et retraite.

Le cumul emploi-retraite est un dispositif permettant à un retraité de continuer à exercer une profession et de bénéficier d’un revenu, tout en percevant sa pension de retraite. Si tout retraité peut y prétendre, son application reste toutefois conditionnée selon que l’on soit un retraité à taux plein ou à taux partiel.

Retraite à taux plein :

Il est constaté que le fait de poursuivre une activité professionnelle en cumul de la retraite, permet de conserver une activité régulière et dynamique et correspond à une vraie opportunité de s’offrir un complément de retraite.
Afin de bénéficier du cumul total de sa retraite de base, de sa retraite complémentaire, et de ses revenus professionnels, il est nécessaire d’avoir ses droits à la retraite avec une pension à taux plein. Pour cela il est nécessaire d’avoir :

  • atteint l’âge légal de départ à la retraite,
  • cotisé le nombre de trimestres nécessaires,
  • liquidé l’ensemble de vos retraites personnelles (de base et complémentaires afin de les regrouper en une seule pension).

Dans ces conditions, le portage salarial vous permettra de percevoir l’ensemble des revenus du travail en plus de votre pension.
Retraite à taux partiel :
Si vous bénéficiez d’une retraite à taux partiel, vous pouvez cumuler vos revenus avec votre pension, en respectant une limite de revenus bruts totaux à ne pas dépasser. Deux méthodes s’appliquent :

  • 160% maximum du Smic courant
  • la moyenne des trois derniers salaires perçus avant la liquidation de ses droits
    La limite la plus avantageuse s’appliquera. Le montant du dépassement sera alors retranché de la pension versée.Bien s’organiser en tant que retraité, lorsque l’on reprend une activité professionnelle, permettra d’éviter de détériorer ses revenus en commettant certaines erreurs. Le portage salarial offre de nombreux avantages aux travailleurs retraités :
  • Augmenter ses revenus sans baisser sa pension de retraite
  • Rester maître du choix de ses missions
  • Gérer le rythme de travail le plus adapté à votre situation
  • Optimiser ses revenus
  • Faire supporter les aspects administratifs à votre société de portage (contrat, factures, bulletins de paie, recouvrement, déclarations sociales)

Tim portage se tient à vos côtés pour répondre à vos questions sur les aspects retraite et pour vous orienter vers les options les plus adaptées à votre projet.