Afin de pouvoir exercer une activité professionnelle en France, il est indispensable d’avoir un statut : salarié ou créateur d’entreprise. Le choix du portage correspond à l’option salarié.
Le futur porté intéressé par une mission signe avec la société de portage salarial un contrat de travail. Ce contrat fixe les modalités d’accueil de l’activité de l’intervenant dans la structure juridique de la société de portage.
L’intervenant prospecte sa propre clientèle et négocie les termes de son intervention (contenu, planning, conditions financières, …) afin de réaliser ses prestations de manière totalement autonome.
Une fois la prestation définie, deux contrats distincts sont établis :

  • La société de portage signe avec l’entreprise cliente, le contrat de prestation.
  • Simultanément l’intervenant signe un contrat de travail avec la société de portage qui devient son employeur.

La société de portage salarial facture le client, gère les recouvrements et verse chaque mois au porté son salaire après déduction des frais de gestion.
La société de portage accompagne le porté durant sa mission et peut le faire bénéficier de services et d’outils en fonction de ses besoins.