Tim portage vous accompagne dans le développement de votre activité professionnelle et met à votre disposition un cadre sécurisé, que vous soyez chefs de projet, consultants ou indépendants.
Vous vous lancez dans le portage salarial et vous avez trouvé une mission ? Tim Portage se charge de toute la partie contractualisation de votre mission avec votre client.
Les avantages ? Vous n’avez pas à créer de société, vous n’avez aucune démarche administratives à effectuer. Notre équipe est à votre écoute, vous bénéficiez d’une gestion personnalisée de votre contrat de portage salarial et profitez des avantages liés au statut de salarié.

Les différents types de contrat de portage salarial #

Le portage salarial est un statut particulier qui lie 3 acteurs : la société de portage, le consultant et l’entreprise cliente. Trois contrats réglementent le fonctionnement de ce statut :

Il existe tout d’abord, le contrat de prestation qui est signé entre la société de portage Tim Portage et l’entreprise cliente, c’est-à-dire celle chez qui le consultant effectue sa mission. Il vient encadrer la mission et contient les éléments suivants :

  • Durée de la prestation
  • Montant des honoraires
  • Frais de mission
  • Clause de confidentialité
  • Préavis

Pour sceller la relation entre la société de portage salarial et le consultant indépendant, il existe une convention d’adhésion, c’est elle qui définit toutes les modalités liées à l’activité du salarié porté (engagements et conditions). Ce contrat est une manière de sécuriser votre situation pendant toute la durée de votre mission.

Enfin, comme pour toute activité salariale, le consultant doit signer un contrat de travail, qui le lie à la société de portage, son employeur. Ce contrat vous fait bénéficier du statut de salarié que ce soit dans le cadre d’un CDD ou d’un CDI.

Que contient le contrat de portage salarial ? #

Le contrat de portage salarial contient l’ensemble des obligations des différents acteurs et détermine généralement :

  • La durée de la mission
  • La durée de la période d’essai
  • Les modalités d’exécution de la mission
  • Le descriptif des compétences
  • Le taux horaire

Que vous soyez en CDD ou en CDI, il existe plusieurs règles communes au portage salarial. Dans le cadre d’un CDD, la mission ne peut dépasser 18 mois.

En CDI, le contrat peut s’effectuer en temps partiel, vous permettant d’avoir un ou plusieurs clients. La durée de votre mission ne peut excéder 36 mois. En cas de fin de mission, la relation contractuelle entre le consultant et la société de portage est toujours existante.

Il est important de noter que si vous faites face à une période non travaillée, vous ne serez pas rémunéré. Sachez que vous financez des indemnités qui sont prélevées sur votre compte d’activité en cas de rupture de votre CDI. Enfin, notez que le portage salarial permet d’avoir des droits au Pôle Emploi.